Les magazines et plus…

p1000597

Gros titres de quelques magazines féminins:

Booster votre look, remixez vos basiques, je veux être canon, boostez vos soins, ça bouge dans mon job, le bon heur faites passer, pour être au top, le régime anti-déprime, mode à petits prix prenez de l’allure, vive ma nouvelle vie glamour, êtes vous-prête à avoir un corps de star?, les 20 modeuses à suivre, spécial rajeunir…

Qu’en pensez-vous ?

Qu’est ce que cela vous inspire ?

Personnellement, on a l’impression que les femmes d’aujourd’hui sont déprimées, grosses et sans allure.

Sympa comme diagnostique! Et qu’est ce qu’on vous propose ? De changer tout simplement.

Honnêtement je trouves cela dévalorisant et inhumain.

En tant que conseillère en image mon but est de mettre en valeur une personne sans la « changer ». Il y a un monde entre évoluer qui signifie avancer avec son passé et s’adapter au présent en anticipant le futur; et changer qui a une connotation de transformation: on oubli et on recommence tout.

Le mot d’or, la règle indémodable et universelle est :l’ adaptation

Reprenons du départ: qu’est ce que la mode? : Suivre les tendances? Imiter les stars? Copier sa garde robe dans les « looks de la semaine »? Avoir le nouveau modèle de la nouvelle collection? Avoir la bonne marque? Porter LA couleur de la saison? …….

La mode étant un éternel recommencement, j’opterais donc pour: être à la mode c’est avoir un pas d’avance.

Comme le disait très bien coco chanel: un vêtement peut très bien dans deux semaines ne plus être à la mode, mais après tout est une question d’élégance et d’attitude.

La manière est tout aussi importante que la matière.

Le but de la mode dans notre société des temps modernes est de se mettre en valeur, de se faire sa place dans un monde en perpétuelle communication, concurrence, évolution, innovation, et difficultés économiques.

Il ne faut pas copier un style, il faut se l’approprier. On ne reconnait pas les copies des icônes mais les icônes elles mêmes. Le challenge est de se fondre dans la masse tout en gardant son authenticité et en affirmant sa personnalité.

Il ne faut donc pas forcément: être maigre pour être belle, avoir les cheveux longs pour être femme, avoir une jupe courte pour être sexy, avoir la même garde robe que kate moss pour être dans le coup…

Je penses que la problématique existentielle des hommes en revient toujours au travail de maslow: la pyramide des besoins.

pyramide-besoins

Un certain nombre de personnes vivent au travers quelqu’un d’autre, elles s’identifient afin d’exister. Certes ceci est plus simple que de travailler sur soi-même, mais beaucoup moins gratifiant et sans réelle efficacité.

Je vais entamer un nouveau livre qui s’intitule: iconologies, nos idol@tries postmodernes. On verra bien si ma réflexion se vérifie, je vous ferais part de mes observations (si cela vous intéresse bien sûre).

xxx

Publicités

~ par michahearts sur avril 21, 2009.

4 Réponses to “Les magazines et plus…”

  1. Une réflexion très juste sur la perception de la femme d’aujourd’hui. On ne demande qu’à être acceptées telles que nous sommes mais dans la société actuelle on veut nous faire croire que si on ne rentre pas dans un moule tout fait on n’est pas « normale ».Je suis tout à fait d’accord, le style c’est une question de personnalité non pas de tendances…
    PS: J’ai fait un petit tour en GB cette semaine et ai eu le plaisir de découvrir UTAM grâce à ton post de la derniere fois. Merci!
    xoxo
    aline

  2. Oui, je suis d’accord avec toi, tout à fait d’accod même. D’ailleurs ce qui est triste, c’est qu’on puisse être jugé sur des critères très alléatoires, qui comme tu l’as démontré se font et ce défond et gré des médias et autre pop icons. Dans une autre mesure, mais toujours sur l’apparence, je te conseille vivement le livre de J-F. Amadieu intitulé Le poids des apparences, c’est l’oeuvre d’un sociologue, c’est très intéressant.Et autre chose sur l’uniformisation de masse, il y a 3 ans mon dossier universitaire de fin d’études portait sur la mondialisation de la beauté occidentale, ça te plairai je pense!
    PS: merci pour le lien de l’officiel de la mode, c’est super!

  3. C’est clair, le constat que semblent donner les magasines de la femme à la fin de l’hiver est accablant: vous vous êtes laissées aller à manger de la raclette devant des séries télé. Il est temps de vous mettre au régime ! Quelque peu pathétique…
    En tout cas, je partage ta réflexion sur la mode aujourd’hui ! On le voit dans tous les défilés, c’est un éternel recommencement !

  4. Oui, on a l’impression que pour exister il faut être « parfaite », figée en quelque sorte. Triste ! Surtout que la plupart des femmes critique cette ronde des régimes, et puis finalement elles tombent dans le diktat des magazines…

    Kisuu^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :